La relaxation, c’est bien plus que de la détente!

La relaxation : une détente profonde

Régulièrement, pendant nos cours hebdomadaires, nous guidons une séance de relaxation. Quel bonheur pour certains de gouter ce moment de détente profonde !

Si la relaxation permet effectivement un relâchement profond et une récupération consciente, elle permet aussi d’appréhender de nombreuses notions de notre enseignement et de sensibiliser l’élève sur des aspects particuliers de la pratique de Tai Chi Corps Vivant Corps Conscient. La relaxation est bien plus qu’un moment de détente !

Apprendre à se relâcher quand on le souhaite

Qui dit détente, dit relâchement. Le relâchement de tous nos muscles n’est plus naturel et demande une démarche volontaire. Il n’est pas rare par exemple de se réveiller après une bonne nuit de sommeil et de ressentir des contractions, des courbatures, parfois des douleurs.

La relaxation est une technique permettant ce relâchement. Pendant la séance, l’enseignant guide l’élève grâce à différentes techniques : donner à voir le contraste entre forte contraction et détente, imaginer des sensations de poids avec des muscles lourds qui tombent dans le sol, qui s’étalent, propager dans tout le corps une sensation de douce chaleur permettant une dilatation supplémentaire du muscle, etc. Il s’agit d’arriver petit à petit à un état dans lequel toute contraction a disparu, et d’avoir la sensation d’un corps de vapeur. C’est pourquoi, après une séance de relaxation, l’élève a une sensation de bien-être.

Ce relâchement volontaire est une recherche perpétuelle dans la pratique du Tai Chi et du Qi Gong. Il s’agit de réaliser les mouvements sans faire d’effort excessif, par exemple en gardant les épaules relâchées. Plus le corps sera détendu, plus les mouvements pourront être fluides, amples et naturels ; plus la respiration pourra être ample et continue et plus la circulation du Chi sera libre.

Ressentir/ prendre conscience de son corps

Cela veut dire être capable d’identifier les parties du corps contractées d’activer la capacité de relâcher encore un peu plus nos muscles. Pendant une séance de relaxation, l’enseignant invite l’élève à explorer, parcourir mentalement tout son corps. L’élève est ainsi invité par exemple à porter une attention sur une partie de son corps et à imaginer sur cette partie une sensation (mon bras est lourd, agréablement chaud, puis mon avant-bras…). La relaxation permet ainsi d’apprendre à pénétrer mentalement chaque partie de son corps, en percevoir la chaleur, le pouls ; s’immiscer dans le muscle pour en ressentir la détente ou au contraire la contraction. C’est un travail intérieur.

Cette écoute interne du corps est un outil fondamental pour avancer dans la pratique du Tai Chi et du Qi Gong. En effet elle permet de trouver la posture juste, celle qui ne créé aucune tension, aucune souffrance, et de se corriger soi-même. Cette écoute interne permet aussi de ressentir la circulation de son Chi ressenti qui nous guidera pour corriger sa posture, pour trouver une position qui fera affluer l’agréable chaleur du Chi. Et surtout c’est un réel plaisir de pratiquer à l’affut de ses sensations et de ses perceptions énergétiques, en sentant cette douce vapeur nous envelopper.

Premier pas pour méditer et se recentrer

le singe fou École Corps Vivant Corps Conscient La relaxation, c’est bien plus que de la détente!L’écoute de nos sensations intérieures demande une forte concentration et faire silence pour ne porter attention que sur un point précis. Au cours de la relaxation, une multitude de pensées va venir perturber notre concentration. Nos singes fous comme disent les Chinois vont s’en donner à cœur-joie, profitant de notre apaisement pour vagabonder et nous faire partir ailleurs, ou chercher à nous perturber avec des idées négatives.

L’entraînement vous permettra d’en prendre conscience pour petit à petit laisser filer toutes vos pensées perturbatrices et revenir concentré dans votre corps.

La relaxation telle que nous la pratiquons se termine toujours par un retour au Tan Tien, centre du corps. Après s’être évadé dans notre corps et l’avoir rendu vapeur, immatériel, il est temps de rentrer à la maison et rassembler toute son énergie vers le Tan Tien. Nous voilà à présent conscient de tout notre corps, calme, l’agitation mentale apaisée, et revenu à l’essentiel, le Tan Tien.

Voilà pourquoi la relaxation n’est pas que de la détente mais un véritable outil permettant de mettre en place des notions de Tai Chi et Qi Gong. La pratiquer régulièrement, c’est avancer sur un chemin plein de surprises vers une meilleure connaissance de soi et de son Tai Chi.

Pour vous initier et pratiquer, nous mettons à votre disposition 2 enregistrements sonores :

Baptiste Lorenzi